1

La Double Inconstance

Marivaux

Centre de Congrès - Jonzac

01 Décembre 2017

14h30 et 20h30

2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17

Berlin 33

d'après Sebastian Haffner

Théâtre de Belleville - Paris

17 Décembre 2017

18

Berlin 33

d'après Sebastian Haffner

Théâtre de Belleville - Paris

18 Décembre 2017

19

Berlin 33

d'après Sebastian Haffner

Théâtre de Belleville - Paris

19 Décembre 2017

20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
d'après Stefan Zweig

Distribution

Traduction : Olivier Bournac et Alzir Hella
Adaptation : Marie Le Galès

Mise en scène : René Loyon

avec :
Marie Le Galès

Dramaturgie : Laurence Campet
Scénographie : Nicolas Sire
Costumes : Nathalie Martella
Lumières : Stéphane Deschamps

Administration générale : Bernard Djaoui
Tournées : Emmanuelle Kryger
Presse : Nicole Czarniak
Comptabilité : Liliane Péan

Production : Compagnie RL
Coréalisation : Théâtre du Lucernaire

Compagnie RL conventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Ile-de-France) et par la région Ile-de-France

Note d'intention

Vingt ans après une liaison aussi brève qu’intense, une femme rangée tente de mettre enfin des mots sur le surgissement inopiné et dévastateur du désir.

Zweig pose, ici plus qu’ailleurs sans doute, un regard d’entomologiste sur nos passions et nos troubles les plus inavoués.
L’histoire qu’il nous conte est exemplaire : une femme, qui a ressassé pendant vingt ans une histoire aussi heureuse que douloureuse, s’en délivre devant nous par la parole, tandis que les mots viennent enfin donner sens à son expérience unique.

Bien des évolutions se sont produites depuis l’époque (les années 20) où Zweig écrivit sa nouvelle : les mœurs, la condition féminine ont connu des changements considérables ; mais l’œuvre de Zweig, et sa façon de mettre en lumière le surgissement de l’irrationnel dans nos vies, continue à nous questionner et à nous émouvoir singulièrement parce qu’elle touche à une réalité profonde, constitutive de notre être, que nous savons trop peu ou trop mal gouverner. Sophocle (dans l’œuvre duquel Freud a abondamment pioché pour nommer ses concepts) nous le rappelle dans Antigone : « Aphrodite s’amuse et nous manœuvre comme des enfants. »

Dates

Paris - Théâtre du Lucernaire

05 Juin 2013 au 07 Septembre 2013

CONTACT
COMPAGNIE RL
11 rue saint luc
75108 Paris

01 55 79 76 10
compagnierl@wanadoo.fr