1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nathalie Brücher

Nathalie Brücher

Nathalie Brücher est comédienne, auteure et metteure en scène. Elle a aussi une expérience de marionnettiste, à la télévision avec « Les Guignols de l’Info » et au théâtre avec la compagnie Contre Ciel. Dans ses pratiques, elle accorde une importance fondamentale au corps et au mouvement, nourrie par sa compétence de pédagogue en Art martial sensoriel et par ses souvenirs de médecine, métier qu’elle a exercé avant de s’engager dans la voie du théâtre. Elle poursuit depuis de nombreuses années des recherches sur la possibilité de mise en mouvement du spectateur, à travers l’écrit ou le spectacle, de manière évidente ou imperceptible, mais toujours de façon sensible. Elle a accompagné durant 14 ans les auteurs au sein de l’association « À Mots Découverts ». Son écriture s’attache à éclairer et déployer les liens conscients ou inconscient que peuvent tisser les êtres, (les personnages entre eux, ou entre comédiens et spectateurs), voire même les liens qui existent entre des disciplines et des courants de pensées différents. Avec la conviction que rien ne passe sans une extrême attention au détail, à la justesse, à la complexité irrationnelle des individus et des situations, afin de concerner au plus près chacun, l’air de rien… Deux de ses pièces ont été lues au théâtre du Rond-Point et aux Théâtrales Charles Dullin.

Besame

texte, mise en scène et jeu Nathalie Brücher

collaboration artistique Élise Blaché

direction d’actrice Jacques Brücher

installation et objets Pénélope Castaigne

son Antoine Chao

scénographie Emmanuel Doutriaux

lumières Daniel Lévy

Tine, une riche veuve oisive, flanquée de son mentor Janus – galeriste, conseiller en achats prestigieux –, occupe du mieux qu’elle peut sa solitude oisive, sous le regard émerveillé de l’ambitieuse Julie. Il y a le jeune couple de Léa et Louis, et il y a Samuel le père, qui construisent, pas à pas, leur réponse à « la crise », tant financière que morale, de nos pays occidentaux. Il y a aussi Béata, dans sa nécessité absolue d’acheter de la gloire comme elle achète des maisons pour échapper à… ? Il y a cette famille « précaire » qui a pu trouver un toit avant l’hiver, et Martha, la mère qui veille. Dans cette ronde de destins croisés, chacun prend plus ou moins conscience de ses choix et non-choix de vie ; les détresses et les joies d’ordre différent s’alimentent les unes les autres. Car, si nous n’avons guère le choix des sommes que nous détenons, du moins avons-nous le choix de notre rapport à l’argent…

du 17 au 27 février 2017

vendredi à 20h30 - samedi à 19h - dimanche à 17h - lundi à 19h

Théâtre Le Local / Ombre en lumière (Gabriel Debray) 

18 rue de l'Orillon - 75011 Paris

01 46 36 11 89    infos@le-local.net

Téléchargements

Télécharger le dossier

CONTACT
COMPAGNIE RL
11 rue saint luc
75108 Paris

01 55 79 76 10
compagnierl@wanadoo.fr